Publié le 27 octobre 2020 dans Communiqués de la FAS - Infos - La FAS en action

La FAS s’engage à promouvoir le « label Relance »

La FAS est signataire de l’Accord de Place du 19 octobre 2020 au côté de l’Etat et de 7 autres fédérations financières et associations d’épargnants. Elle participera au comité de suivi du « label Relance » et s’engage à promouvoir ce label qui vise à mobiliser l’épargne et l’investissement en faveur de la relance de l’économie.

La FAS apporte son plein et entier soutien à cette initiative, qui est très importante pour le renforcement des fonds propres des entreprises, en particulier PME et ETI, dans le contexte de la crise actuelle et qui recoupe la préoccupation exprimée par la FAS auprès des Pouvoirs Publics dès le début de la crise sanitaire.

La FAS s’engage à contribuer à faire du label un outil d’éducation financière et à inciter les épargnants à acquérir des parts de fonds labellisés. Elle encourage les parties prenantes de l’accord et les représentants des institutions financières à favoriser le référencement de fonds labellisés « Relance » dans les supports d’épargne grand public, en particulier l’épargne salariale, et à promouvoir la bonne appropriation du « label Relance » par les épargnants, dans le respect du devoir de conseil.

L’actionnariat salarié et l’épargne salariale peuvent jouer un rôle important dans la relance en procurant aux entreprises de toutes tailles des ressources significatives et pérennes, au côté d’autres investisseurs publics ou privés. De nombreux salariés ou anciens salariés confinés ont augmenté leur épargne qui reste en attente d’opportunités d’investissement. Mobiliser cette épargne pour augmenter les fonds propres des entreprises françaises, c’est leur permettre de pérenniser leurs activités, de continuer à investir et de sortir renforcées de la crise.

Accord de place pour la création du label Relance

Les participants à la réunion de place organisée le 19 octobre 2020 autour de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et d’Alain Griset, Ministre délégué chargé des Petites et Moyenne Entreprises, et signataires de cet accord, conviennent de lancer et de promouvoir le label « Relance », une initiative de mobilisation de l’épargne et de l’investissement en faveur de la relance.

Les conséquences économiques de la crise sanitaire pèsent sur le bilan des entreprises françaises. Pour restaurer durablement leur solidité financière et, ainsi, leur capacité à investir, il est essentiel d’augmenter le volume des financements en fonds propres et quasi-fonds propres qui leur sont destinés.

À cet égard, la mobilisation de l’épargne des ménages et des investisseurs, qui s’est encore accrue au premier semestre dans un contexte de crise, peut participer au renforcement de la structure financière des entreprises françaises.

C’est l’objectif du label « Relance », qui facilitera l’identification par les épargnants et les investisseurs des organismes de placement collectif s’engageant à mobiliser dès à présent des ressources nouvelles pour investir dans les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises françaises, en particulier des PME et des ETI.

Les fonds labellisés devront ainsi rendre compte semestriellement des investissements supplémentaires réalisés dans les entreprises françaises.

Le label « Relance » valorisera des produits aux profils de risque diversifiés, réservés à des investisseurs avisés ou commercialisés dans le cadre de produits d’épargne grand public, tels que l’assurance-vie, l’épargne salariale ou les plans d’épargne en actions. Il permettra ainsi à chaque épargnant qui le souhaite de contribuer, à la hauteur de ses capacités et en fonction de son appétence au risque, à la relance et à l’effort de redressement des entreprises.

Le label « Relance » contribuera en outre à promouvoir l’intégration des considérations environnementales, sociales et de bonne gouvernance (ESG) dans les produits d’épargne, en réponse aux attentes des épargnants. Les organismes de placement collectif labellisés intégreront ces enjeux dans l’élaboration de leurs stratégies d’investissement et la conduite de leurs politiques d’engagement actionnarial. Ils définiront des objectifs mesurables de prise en compte de critères extra-financiers au sein du portefeuille, matérialisés par le calcul et le suivi d’une note ou d’un indicateur ESG.

Ainsi, le label « Relance » permettra de valoriser la contribution de l’épargne financière au dynamisme de l’économie et des territoires et favorisera l’orientation de l’épargne vers des supports orientés vers les entreprises dans un contexte de taux bas.

L’Association française de gestion financière (AFG) et France Invest s’engagent à favoriser la bonne appropriation du label « Relance » par leurs adhérents afin d’assurer une montée en charge rapide du label.

La Fédération française de l’assurance (FFA) et la Fédération bancaire française (FBF) appellent leurs adhérents à référencer des produits labellisés « Relance » dans les supports d’épargne grand public, tels que l’assurance-vie et les plans d’épargne en actions, pour qu’ils puissent être proposés auprès des clients dont l’appétit au risque est adéquat.

L’Association nationale des conseils financiers (ANACOFI) et la Chambre nationale des conseils en gestion de patrimoine (CNCGP) encouragent leurs adhérents à proposer et à promouvoir des produits labellisés « Relance », dans le respect du devoir de conseil.

L’Association française d’épargne et de retraite (AFER) et la Fédération française des associations d’actionnaires salariés et anciens salariés (FAS) s’engagent à contribuer à faire du label un outil d’éducation financière et à inciter leurs adhérents et les épargnants à acquérir des parts de fonds labellisés.

Pour assurer le bon déploiement du label, sa promotion et son suivi, et ainsi une mobilisation rapide de l’épargne des Français, les signataires s’engagent à assurer la promotion du label « Relance » auprès de leurs adhérents, des investisseurs et des épargnants, dans le respect du devoir de conseil.

Ils s’engagent à participer au suivi du label, par le biais de son comité de suivi, à collecter et à partager des informations sur l’appropriation du label par leurs adhérents et sur les efforts entrepris pour référencer des placements labellisés.

Documents à télécharger