Sous la présidence et en présence d'Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances.

et de Loïc DesmouceauxPrésident de la FAS, Xavier CollotDirecteur Epargne Salariale et Retraite d'Amundi et François MoreauPrésident de LHH-Altédia

et plus de 200 participants dont de nombreux représentants et dirigeants d'associations d'actionnaires salariés.


La cérémonie a été précédée par le colloque du 25ème anniversaire de la FAS sur le thème "L'apport de la loi PACTE pour le développement de l'épargne salariale et de l'actionnariat salarié", avec trois tables rondes réunissant des parlementaires, des présidents d'association d'actionnaires salariés, des chefs d'entreprises et des acteurs de la gestion de l'épargne salariale :

Table ronde n°1 : Le point de vue du législateur,
avec Roland Lescure (Rapporteur de la commission spéciale du Sénat sur le projet de la loi PACTE, Député des Français établis hors de la France), Michel Canevet (Rapporteur de la commission spéciale du Sénat sur le projet de loi PACTE, Sénateur du Finistère), Natalia Pouzyreff (Députée des Yvelines), Philippe Bernheim (Vice-président du Conseil Scientifique et ancien Secrétaire Général de la FAS)

Table ronde n°2 : Le point de vue des entreprises et des salariés,
avec Frédéric Mathieu (Directeur des Ressources Humaines, ESSILOR INTERNATIONAL), Loïc Degras (Responsable des Relations Actionnaires Individuels et Salariés, ENGIE), Anne Lemercier (Avocate Associée, CLIFFORD CHANCE), Sylvain Masiero (Président de l'Association des Actionnaires Salariés de THALES), Christophe Latouche (Vice-Président de la FAS, Administrateur représentant les actionnaires salariés de PIERRE FABRE S.A.)

Table ronde n°3 : Les acteurs du déploiement,
avec Xavier Collot (Directeur de l'Epargne Salariale et Retraite, AMUNDI ESR), François Moreau (Président de LHH-ALTEDIA), Jérôme Dedeyan (Président d'ERES), Jean-Philippe Debas (Président d'EQUALIS CAPITAL)


Palmarès des prix décernés à sept entreprises lauréates par un jury indépendant et remis par Madame Agnès-Punacher :

GRAND PRIX FAS 2018 : ESSILOR LUXOTTICA

« élu champion toutes catégories pour sa volonté de promouvoir le modèle ESSILOR d’actionnariat salarié dans la fusion avec LUXOTTICA »

PRIX de l'Indice Euronext FAS IAS : SCHNEIDER ELECTRIC

« pour un taux de souscription élevé et en accroissement grâce à des opérations annuelles avec un fort impact à l’étranger»

PRIX CAC All Tradable : L'OREAL

« pour son entrée remarquée dans l’actionnariat salarié en France et à l’étranger et une bonne gouvernance à l’international »

PRIX des PME, ETI, START-UP : SOFTFLUENT

« pour une première opération dans le souci de pérenniser l’entreprise par l’actionnariat salarié, pour l’engagement de l’entreprise et l’implication de son président »

PRIX des sociétés non côtées : PIERRE FABRE

« pour sa grande constance dans l’effort, démontrée par une progression et un pourcentage de participation élevé avec un objectif de 10% du capital en cours de réalisation, mais aussi pour sa maîtrise du problème de liquidité, sa bonne gouvernance et son effort de formation »

PRIX des sociétés non côtées sous RES : GINGER

« pour sa créativité sur les dispositifs d’actionnariat proposés, l’effort de son action qui s’inscrit dans la durée, le relais du management sur le terrain et un montage qui permet la maîtrise de la liquidité »


PRIX Coup de Coeur du Jury : ECO CO2

« pour un bel exemple d’économie participative avec un comité de gouvernance démocratique, un dossier engagé présentant une diversité des moyens offerts et le souhait affiché du dirigeant de poursuivre l’an prochain cette première opération »